Mardi, Mars 7, 2017 - 07:00
  • Trésorerie, équivalents de trésorerie et actifs financiers* s’élevant à 230,7 m€ (millions d’euros) au 31 décembre 2016

    • Les produits opérationnels s’élèvent à 65,7m€ (25,1m€ en 2015), dont 15m$ (13,8m€) de paiement d’étape reçu de Bristol-Myers Squibb pour l’avancement du programme lirilumab

    • Les charges opérationnelles s’élèvent à 58,2m€ (35,9m€ en 2015) ; l’augmentation est liée à l’investissement continu dans le portefeuille de candidats 

  • Premières données rapportant un bénéfice clinique potentiel pour lirilumab en combinaison avec nivolumab et pour IPH4102, validant le positionnement d’Innate Pharma et sa stratégie

  • Élargissement du portefeuille préclinique propriétaire et nouvelle technologie d’anticorps bispécifiques

  • Évolutions du management pour accompagner la nouvelle étape de croissance de la Société avec la nomination de Mondher Mahjoubi au poste de Président du Directoire (CEO)

Innate Pharma SA (Euronext Paris : FR0010331421 – IPH) annonce aujourd’hui ses résultats financiers consolidés pour 2016. Les comptes consolidés sont joints au présent communiqué.
2016 a été marquée par l’obtention de données d’activité clinique encourageantes pour lirilumab en combinaison avec nivolumab dans un essai de Phase I/II et pour IPH4102 en monothérapie dans un essai de Phase I, une étape majeure dans l’avancée des programmes de la Société. Des investigateurs ont également rapporté un profil de tolérance favorable pour monalizumab en monothérapie. La Société a continué d’élargir et de faire avancer son portefeuille de programmes précliniques avec deux nouveaux programmes ciblant le microenvironnement tumoral (ciblant respectivement CD39 et CD73) et une nouvelle technologie d’anticorps bispécifiques engageant les cellules NK. Au cours de l’année, le programme IPH4301 a démarré les études précliniques réglementaires avec l’objectif d’une entrée en clinique en 2018.

Début 2017, la Société a annoncé les résultats de l’étude EffiKIR testant l’efficacité de lirilumab en monothérapie chez des patients âgés atteints de leucémie aigüe myéloïde ; le développement de lirilumab en traitement de maintenance ne sera pas poursuivi dans cette indication.

En matière d’organisation, Mondher Mahjoubi a été nommé Président du Directoire le 30 décembre 2016, succédant à Hervé Brailly, nommé Président du Conseil de surveillance. La nomination du Dr Mahjoubi accompagne la maturation de l’entreprise et le développement avancé des programmes clefs de son portefeuille.

Mondher Mahjoubi, Président du Directoire d’Innate Pharma, commente : « 2016 a été marquée par les premières données rapportant un bénéfice clinique potentiel pour lirilumab en combinaison avec nivolumab chez des patients présentant un carcinome épidermoïde de la tête et du cou et pour IPH4102 dans le lymphome T cutané. Ces données valident le rationnel de développement de ces candidats, et plus largement soutiennent le développement du portefeuille large de candidat-médicaments et de technologies de la Société. » Il ajoute : « La Société maintient une position de trésorerie solide, tout en continuant à investir dans son portefeuille de candidat-médicaments, et entre dans une période d’éligibilité aux paiements d’étape prévus aux contrats. En 2017, nous continuons à construire avec confiance sur la base des avancées réalisées en 2016 tandis que de nouvelles données cliniques sont attendues dans les mois à venir. »

 
Principaux éléments financiers 2016 :

Les éléments clefs sont les suivants :

  • Une situation de trésorerie, équivalents de trésorerie et actifs financiers s'élevant à 230,7 millions d’euros (m€) au 31 décembre 2016 (273,7m€ au 31 décembre 2015), incluant les instruments financiers non courant (33,0m€).
    • À la même date, les dettes financières s’élevaient à 5,3m€ (3,8m€ au 31 décembre 2015).
  • Des produits opérationnels s’élevant à 65,7m€ (25,1m€ en 2015) provenant des accords de collaboration et de licence (56,2m€) et du crédit impôt recherche (9,1m€).
    • Les revenus des accords de collaboration et de licence correspondent principalement à l’étalement comptable du paiement reçu par Innate Pharma relatif à l’accord signé en avril 2015 avec AstraZeneca/MedImmune (41,6m€ en 2016 et 12,1m€ en 2015).
    • Les revenus de l’année 2016 incluent également un paiement d’étape de 15m$ (13,8m€) de la part de Bristol-Myers Squibb dans le cadre de l’exploration de lirilumab en combinaison avec nivolumab. Ce paiement d’étape est intervenu à la suite de la présentation, lors de la conférence annuelle de la SITC (novembre 2016), de résultats préliminaires d’activité encourageants issus d’un essai de Phase I/II dans une cohorte de patients atteints d’un cancer épidermoïde de la tête et du cou (CETC). Le paiement correspondant a été encaissé en janvier 2017.
  • Des charges opérationnelles s'élevant à 58,2m€ (35,9m€ en 2015), dont 84% consacrés à la recherche et au développement. La variation du poste de dépenses de recherche et développement est principalement due à l'augmentation des charges de sous-traitance liées au développement clinique des candidat-médicaments de la Société (+15,6m€).  
  • Des produits financiers s’élevant à 5,4m€.
  • En conséquence des variations mentionnées ci-dessus, un bénéfice net s’élevant à 12,6m€ (contre une perte nette de 6,7m€ en 2015).

 

*   Incluant les actifs financiers courants et non courants

 

****

L'équipe de management a tenu le jour même une conférence téléphonique à l'attention des investisseurs institutionnels et des analystes.

Réécouter la conférence.