Jeudi, Mai 17, 2018 - 07:00
  • Activité préliminaire observée chez des patients présentant un cancer colorectal microsatellite-stable (MSS) en rechute et/ou métastatique, une population ne répondant pas aux traitements par anti-PD-1/L1
  • Trois réponses partielles (PR) et onze maladies stables (SD) parmi les trente-sept patients évaluables pour l’efficacité – le taux de contrôle de la maladie (DCR) à seize semaines était de 24%
  • Démonstration d’un profil de toxicité gérable
  • Les données cliniques mises à jour seront présentées au congrès annuel de l’ASCO

 

Innate Pharma SA (la “Société” - Euronext Paris : FR0010331421 – IPH) a annoncé hier soir des données préliminaires d’un essai de Phase I comprenant une escalade de dose et une extension de cohorte, évaluant la tolérance et l’efficacité de la combinaison de monalizumab et durvalumab. Monalizumab est un anticorps monoclonal « first-in-class » ciblant le récepteur NKG2A sur les cellules NK et les lymphocytes T.

Les données montrent une activité anti-tumorale préliminaire chez des patients présentant un cancer colorectal en rechute et/ou métastatique, avec trois réponses partielles et onze maladies stables parmi les trente-sept patients évaluables pour l’efficacité, avec un taux de contrôle de la maladie de 24% à seize semaines (données au 8 février 2018). Les données montrent également un profil de toxicité gérable.

La Phase I d’escalade de dose et d’extension de cohorte a recruté un total de cinquante-cinq patients. Dans la partie en escalade de dose, quinze patients présentant des tumeurs solides sélectionnées ont reçu 1 500 mg de durvalumab toutes les quatre semaines en combinaison avec monalizumab à des doses croissantes. Dans la partie d’extension de cohorte, quarante patients présentant un cancer colorectal microsatellite-stable ont été recrutés. 58% des patients inclus dans l’extension de cohorte avaient reçu au moins trois lignes de traitements antérieurs.

Ces données ont été mises en évidence dans un abstract (#3540) publié le 16 mai et accessible sur le site de l’American Society of Clinical Oncology* (ASCO) à l’approche de son congrès annuel qui se tiendra à Chicago du 1er au 5 juin 2018. Un poster (#33) contenant les données cliniques mises à jour sera présenté à l’ASCO au cours de la session sur les cancers gastrointestinaux (colorectaux) dans le Hall A le dimanche 3 juin de 8h00 à 11h30, heure locale.

Sur la base de ces résultats préliminaires, AstraZeneca/MedImmune a étendu l’essai dans le but de tester la combinaison de monalizumab avec durvalumab et le standard de traitement.

* Société américaine d’oncologie clinique

A téléchargerTaille
CP en français110.1 Ko
PR in English106.25 Ko