Mercredi, Novembre 22, 2017 - 14:32
  • Dans le programme clinique exploratoire mené par Bristol-Myers Squibb, lirilumab continue d’être bien toléré en monothérapie et en combinaison dans différentes indications de cancers
  • La combinaison de nivolumab avec lirilumab a été testée sur une plus grande population de patients atteints d’un cancer épidermoïde de la tête et du cou. Cet essai n’a pas démontré de bénéfice clinique évident ni fourni de perspective de développement claire - les prochaines étapes du programme sont en cours de discussion
  • Les données complètes de l’essai EffiKIR qui seront présentées au congrès annuel de l’ASH en décembre prochain suggèrent qu’une administration par intermittence de lirilumab pourrait améliorer le bénéfice du traitement
  • Conformément à ses plans, Innate Pharma poursuit le développement d’un large portefeuille de produits propriétaires et en partenariat, et prévoit de communiquer sur ses avancées lors d’un événement R&D début 2018
  • Une conférence téléphonique aura lieu aujourd’hui à 18h30 CET

 

Innate Pharma SA (la « Société » - Euronext Paris : FR0010331421 – IPH) annonce aujourd’hui une mise à jour du programme d’essais cliniques de lirilumab, licencié à Bristol-Myers Squibb. Lirilumab est un anticorps humanisé dirigé contre les récepteurs inhibiteurs de type immunoglobuline (KIRs) exprimés principalement sur les cellules tueuses « Natural Killers » (NK).

Alors que lirilumab a été bien toléré, l’évaluation de l’efficacité des combinaisons en cours, notamment avec nivolumab dans un grand nombre de patients atteints d’un cancer épidermoïde de la tête et du cou, n’a pas démontré de bénéfice évident pour les patients ni fourni de perspective de développement claire.

Les prochaines étapes du programme sont en cours de discussion.

Mondher Mahjoubi, Président du Directoire d’Innate Pharma, a commenté : « Ces résultats sont évidemment décevants mais nous sommes convaincus que les cellules NK jouent un rôle clef dans l’immuno-surveillance des cancers, comme le démontre la vaste base de données précliniques dont nous disposons aujourd’hui. Avec notre partenaire Bristol-Myers Squibb, nous allons examiner ces données de manière approfondie et évaluer l’intérêt d’explorer d’autres combinaisons. »

Par ailleurs, comme précédemment annoncé, les données de l’essai de Phase II EffiKIR évaluant lirilumab en traitement de maintenance en monothérapie chez des patients âgés atteints d’une leucémie aigüe myéloïde feront l’objet d’une présentation orale lors du meeting annuel de l’ASH 2017 le 11 décembre à 18h15 ET, par l’investigateur principal, le Pr. Norbert Vey, chef du service d’onco-hématologie de l’Institut Paoli-Calmettes (IPC). Ces données suggèrent qu’une administration par intermittence, à même de préserver l’accès au récepteur KIR durant la phase de maturation des cellules NK, mériterait d’être explorée. La présentation sera disponible dans la section lirilumab du site d’Innate Pharma après la conférence.

Mondher Mahjoubi a ajouté : « Contrairement aux récepteurs NKG2A, les KIRs jouent un rôle majeur dans la maturation des cellules NK, en marge de leur action sur le contrôle de l’activité anti-tumorale. Cette maturation nécessite l’interaction entre les récepteurs KIRs et leurs ligands, les molécules MHCI. L’occupation permanente des KIRs pourrait donc perturber ce processus de maturation. Cette fonction proprement éducative des KIRs constitue un défi supplémentaire tant en termes de posologie que de combinaison. »

Innate Pharma développe un large portefeuille de produits propriétaires et en partenariat. Les candidats médicaments IPH4102 et IPH5401 progressent comme prévu vers les prochaines étapes de leur développement et une communication sur les avancées est prévue début 2018, lors d’un événement R&D. Innate développe également monalizumab, un anticorps ciblant les récepteurs NKG2A exprimés sur les cellules NK et T CD8, en partenariat avec AstraZeneca.  

 

Une conférence téléphonique à l’attention des investisseurs institutionnels et des analystes se tiendra aujourd’hui à 18h30 aux numéros suivants :

 

France et international : +33 (0)1 72 72 74 03 ; États-Unis : +1 844 286 0643

Code PIN : 06211543#

 

Réécouter la conférence 

 

A téléchargerTaille
CP en français89.42 Ko
PR in English88.24 Ko