À propos de ce programme

Ce programme vise à développer un anticorps anti-CD39 "first-in-class" en immuno-oncologie. En ciblant les voies d’immunosuppression de l’adénosine, il pourrait promouvoir une réponse immunitaire anti-tumorale dans un grand nombre de tumeurs.

CD39 est une enzyme extracellulaire membranaire exprimé à la fois sur les lymphocytes T régulateurs et sur les cellules tumorales. Il joue un rôle majeur dans la mise en œuvre d'une immunosuppression par la voie dégradant l'adénosine triphosphate (ATP) en adénosine. Dans le microenvironnement tumoral, l'ATP favorise la destruction des tumeurs par les cellules immunitaires. En revanche, l'accumulation d'adénosine induit l'immunosuppression et la dérégulation d'infiltrats de cellules immunitaires entrainant la propagation de la tumeur.

Le blocage de CD39 pourrait stimuler l'immunité anti-tumorale dans un grand nombre de tumeurs en empêchant la production d'adénosine immunosuppressive et en favorisant l'accumulation d'ATP dans le microenvironnement tumoral.

IPH52 est un anticorps anti-CD39 visant à restaurer un microenvironnement pro-inflammatoire. Il est actuellement en développement préclinique chez Innate Pharma.

 

Mécanisme d'action de l'anti-CD39