À propos de ce programme

Lirilumab (IPH2102/BMS-986015) est un anticorps monoclonal humain inhibiteur de point de contrôle immunitaire (IPCI) bloquant l’interaction entre les récepteurs inhibiteurs KIR2DL-1,-2,-3 et leurs ligands.

En bloquant ces récepteurs, lirilumab favorise l’activation des cellules NK, et, potentiellement d'autres sous-ensembles de lymphocytes T, entraînant la destruction des cellules tumorales.

Lirilumab a été ou est actuellement testé en essais cliniques dans différentes indications, en monothérapie ou en combinaison.

Au quatrième trimestre 2016, plusieurs ensembles de données cliniques sur lirilumab ont été présentés lors de congrès scientifiques (visitez la section développement clinique pour en savoir plus, posters disponibles dans la section documents).

Le mécanisme qui régule l’activité des cellules NK est contrôlé par des signaux "activateurs" (signaux d’anormalité) et "inhibiteurs" (signaux de normalité) émis par les cellules cibles.

  • La cellule NK épargne les cellules saines qui lui envoient des signaux de normalité.
  • Les cellules "stressées" (infectées, cancéreuses ou suractivées) délivrent des "signaux de danger" mais peuvent délivrer simultanément des signaux inhibiteurs protecteurs, ce qui peut "aveugler" les cellules NK.

Lirilumab, un anticorps monoclonal anti-KIR, vise à faciliter l'activation des cellules NK en bloquant leurs récepteurs inhibiteurs.

Lirilumab et les composés de structure voisine bloquant les récepteurs KIR2DL1,2,3 sont licenciés à la société américaine Bristol-Myers Squibb (NYSE:BMY) pour toutes les indications.

Innate Pharma a reçu un paiement de 35 millions de dollars à la signature de l’accord, en juillet 2011, et pourrait percevoir jusqu’à 430 millions de dollars en différents versements d’étapes durant la période de développement et de commercialisation ainsi que des redevances échelonnées d’un pourcentage à deux chiffres assises sur les ventes internationales nettes.

En vertu de cet accord, Innate Pharma apporte un soutien préclinique au développement de l'anticorps anti-KIR.

Le développement de lirilumab est financé par Bristol-Myers Squibb.

Lirilumab est actuellement testé en essais cliniques dans différentes indications et combinaisons.

 

Stade

Indication

statut

Combinaison nivolumab et nivolumab + ipilimumab

Phase I/II avec escalade de dose et extension de cohorte

Tumeurs solides sélectionnées dont cancers épidermoïdes de la tête et du cou (partie randomisée)

Jusqu’à 650 patients*

Débuté en octobre 2012

Données de tolérance présentées au congrès de l'ESMO 2016

Données intermédiaires d'efficacité présentées au congrès de la SITC 2016

Combinaison nivolumab

Phase I avec escalade de dose

Lymphome et myélome multiple

Jusqu’à 315 patients**

Débuté en octobre 2014

Combinaison elotuzumab

Phase I avec escalade de dose et extension de cohorte randomisée

Myélome multiple en récidive/réfractaire

ou post transplantation

Jusqu'à 136 patients***

Débuté en octobre 2014

Combinaison 5-azacytidine (Vidaza)

Phase II avec escalade de dose

Leucémie aigüe myéloïde en récidive/réfractaire

Jusqu'à 64 patients

Débuté en avril 2015

Données préliminaires présentées au congrès de l'ASH 2016

Combinaison rituximab

Phase II

Leucémie lymphoïde chronique en récidive/réfractaire ou patients à haut-risque non-traités

Jusqu’à 48 patients

Débuté en juin 2015

Combinaison nivolumab et 5-azacytidine

Phase II

Syndromes myélodysplasiques

Jusqu’à 80 patients

Débuté en novembre 2015

* (nivolumab, lirilumab + nivolumab, lirilumab + nivolumab + ipilimumab)

** Trois bras (nivolumab, nivolumab + ipilimumab, nivolumab + lirilumab)

*** Deux bras (elotuzumab + lirilumab, elotuzumab + urelumab)

Les cellules NK (de l’anglais "Natural killer") sont des lymphocytes dits "non conventionnels" appartenant au compartiment inné du système immunitaire. Elles sont capables de :

  • Tuer directement et sélectivement les cellules cancéreuses ou infectées par un virus
  • Participer à la mise en place de la réponse immunitaire globale, notamment par la production de cytokines  (les "hormones" du système immunitaire)
  • Fixer l’une des deux extrémités des anticorps cytotoxiques et tuer les cellules reconnues par ces anticorps, une propriété connue sous le nom de "lyse dépendante de l’anticorps" (ADCC, de l’anglais "Antibody Dependent Cellular Cytotoxicity")

Documents: 

A téléchargerTaille
ASH 2016: Phase IB/II Study of Lirilumab in Combination with Azacytidine (AZA) in Patients with Relapsed Acute Myeloid Leukemia384.97 Ko
SITC 2016 : Late-breaking presentation on Interim Phase 1/2 Data for Lirilumab in Combination With Nivolumab1.58 Mo
ESMO 2016: Safety of Lirilumab in Combination With Nivolumab or Ipilimumab in Two Phase 1 Studies in A/R Solid Tumors546.76 Ko
ASCO 2015: A phase 1 dose-escalation study of lirilumab in patients with various hematologic or solid malignancies636.4 Ko
ASH 2014: Lirilumab Enhances Anti-Tumor Efficacy of Elotuzumab236.48 Ko
ASH 2014: Effects of IL-21, KIR Blockade, and CD137 Agonism on the Non-Clinical Activity of Elotuzumab1.62 Mo
ASCO 2014 (BMS) : A Phase 1 Study of Lirilumab Administered in Combination With Nivolumab in Advanced Solid Tumors3.91 Mo
ASH 2013: Repeated Dosing Of Anti-KIR (IPH2101) As Maintenance Therapy In Elderly Patients With Acute Myeloid Leukemia279.68 Ko
ASH 2013: A Phase I Trial Of Anti-KIR Monoclonal Antibody IPH2101 and Lenalidomide For Multiple Myeloma527.81 Ko
ASH 2013: Anti-KIR antibody enhancement of anti-lymphoma activity of NK cells as monotherapy and in combination with anti-CD20401.35 Ko
ASCO 2013: ALFA/GOELAMS Randomized Phase II Trial of Lirilumab as Maintenance Treatment in Elderly Patients with AML622.3 Ko
ASCO 2013 (BMS): A Phase I Study of Lirilumab (BMS-986015), an Anti-KIR Monoclonal Antibody, Administered with Ipilimumab...2.59 Mo
ASCO 2013 (BMS): A Phase I Dose-escalation and Cohort Expansion Study of Lirilumab Administered in Combination With Nivolumab1.88 Mo
AACR 2013: Anti-tumoral efficacy of therapeutic human anti-KIR antibody (lirilumab) in a preclinical xenograft tumor model291.36 Ko
ASH 2009: A Phase I Study of the Anti-Natural Killer Inhibitory Receptor (KIR) Monoclonal Antibody (IPH2101) in Elderly Patient61.11 Ko