Sebastian Amigorena

Sebastian Amigorena, PhD, est Directeur de Recherche de Classe Exceptionnelle au CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique). ll dirige également, à l’Institut Curie (Paris), le département d’Immunologie « Immunité et Cancer » ainsi que le Centre d’Immunothérapie des Cancers nouvellement créé. À chaque étape de sa carrière, Sebastian Amigorena a grandement contribué à l’avancée de l’immunologie et de la biologie cellulaire. Ses recherches ont aidé à mieux comprendre la présentation des antigènes et l’amorçage des cellules T par les cellules dendritiques, avec des applications en immunothérapie des cancers et dans la vaccination. Sebastian Amigorena a reçu de nombreux prix et récompenses, tant au niveau national qu’international, dont le prestigieux prix senior du Conseil Européen de la Recherche (European Research Council, ERC) en 2008 et 2014.

Aurélien Marabelle

Aurélien Marabelle, MD, PhD, est le Directeur Clinique du Programme d’Immunothérapie des Cancers de l’Institut Gustave Roussy à Villejuif, France. Le Dr Marabelle se consacre aux essais cliniques précoces d’immunothérapie des cancers et ses recherches translationnelles sont concentrées sur les mécanismes d’action des anticorps monoclonaux ciblant les points de contrôle immunitaires. Il est oncologue et investigateur au sein du département de développement des médicaments (Département d’Innovation Thérapeutique et d’Essais Précoces, DITEP). Il coordonne une équipe de recherche translationnelle en immunothérapie des cancers à l’INSERM.

Ruslan Medzhitov

Ruslan Medzhitov, PhD, est Professeur Sterling à l’école de Médicine de l’Université de Yale (New Haven, CT, Etats-Unis) et Investigateur à l’Institut Médical Howard Hughes. Ses recherches s’intéressent notamment à la biologie de l’inflammation, aux bases biologiques des maladies ainsi qu’à la conception évolutive des systèmes biologiques. Ruslan Medzhitov est membre de l’Académie Nationale des Sciences (États-Unis), de l’Académie Nationale de Médecine (États-Unis), et de l’Organisation Européenne pour la Biologie Moléculaire. Il est membre de l’Académie Américaine de Microbiologie et de l’Académie Russe des Sciences.

Miriam Merad

Miriam Merad, MD, PhD, est professeur titulaire de la chaire d’Immunologie des Cancers et Directrice de l’Institut d’Immunologie de Précision de l’École de Médecine Mount Sinai à New York (NY, États-Unis). Le laboratoire du Dr. Merad étudie la contribution des macrophages et des cellules dendritiques au développement de cancers et maladies inflammatoires chez la souris et chez l’homme. Elle a montré que les macrophages avaient des attributs fonctionnels uniques contribuant à l’évolution tumorale et à la réponse au traitement. Le Dr. Merad a été précurseur dans la cartographie du réseau régulant les cellules dendritiques qui a permis l’identification d’une lignée de cellules dendritiques, les cellules dendritiques CD103+, maintenant considérées comme une cible-clé pour améliorer l’immunité antivirale ainsi qu’antitumorale. Le Dr. Merad reçoit des financements importants de la part du National Institutes of Health (NIH), pour ses recherches sur l’immunité innée et sa contribution aux maladies humaines. Elle est également membre de plusieurs consortiums du NIH.

Tanguy Seiwert

Tanguy Seiwert, MD, est Assistant Professeur de Médecine de la section Hématologie et Oncologie du Département de Médecine de l’Université de Chicago (IL, États-Unis). La recherche du Dr. Seiwert se concentre sur la biologie des cancers de la tête et du cou ainsi que du poumon. Au laboratoire, il étudie des thérapies ciblées qui perturbent des voies spécifiques, vitales pour la croissance du cancer et des métastases. Il se concentre plus particulièrement sur la découverte de médicaments prometteurs, et au ciblage des tumeurs les plus susceptibles de répondre à ces traitements, ainsi qu’aux combinaisons de ces thérapies. Le Dr. Seiwert utilise ces connaissances précliniques pour développer de nouveaux traitements à utiliser en essais cliniques afin d’améliorer la prise en charge des patients.

Mario Sznol

Mario Sznol, MD, est Professeur de Médecine, il dirige l’équipe de recherche dédiée au mélanome, carcinome rénal et maladies associées. Il co-dirige également le Programme d’Immunologie des Cancers du Centre anti-cancéreux de l’Université de Yale (CT, États-Unis). Il a récemment été nommé pour la prochaine présidence de la Société d’Immunothérapie des Cancers (Society for Immunotherapy of Cancer, SITC). Le Dr. Sznol s’intéresse notamment à l’immunothérapie des cancers, au développement de médicaments anti-cancéreux ainsi qu’au traitement des patients présentant un mélanome ou un carcinome rénal. Après un fellowship en oncologie médicale au Collège de Médecine Mount Sinai à New York en 1987, il a rejoint le NCI en tant qu’Investigateur Senior de la Division Médicaments Expérimentaux (Investigational Drug Branch, IDB), au sein du Programme d’Évaluation des Thérapies Anti-cancéreuses (Cancer Therapy Evaluation Program, CTEP). Il a dirigé le Programme d’Évaluation de Biologiques de l’IDB, CTEP, entre 1994 et 1999, et en 1999, il a été nommé Vice-Président du Développement Clinique de Vion Pharmaceuticals à New Haven. En 2004, il a rejoint le corps enseignant de Yale.